Klewel | Une petite au service des grandes
At Klewel we love to help you save the knowledge and gain more visibility by webcasting your events online.
Klewel, Triskel, webcasting, platform webcast, filming, record, capture, publish, webinar, online audio, video, presentation, slides, PPT, PowerPoint, synchronize, prezzi, PDF, projection, projector, VGA, DVI event, congress, conference, seminar, symposium, lecture, session, talk, meeting, congress center, room, hotel, ballroom knowledge management, sharing, visibility, communication search, browse, engine, API, share, embed, integrate, website corporate communication, marketing, strategy, sales international, world, association, enterprise, PCO professional conference organizer, DMC destination management company ICCA MPI MSI meeting support institute education, training, blended learning, MOOCs, live streaming, SDI, YouTube, vimeo, broadcast, processing, TED OCR optical character recognition, ASR automatic speech recognition, Recommendation Access, content, multimedia, rich media, interactive, innovation, technology, service, product Swiss, Geneva
2748
single,single-post,postid-2748,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.6.12,vc_responsive
 

Blog

Une petite au service des grandes

  |   Non classé   |   No comment

Article paru dans le journal de l’Union Suisse de Arts et Métiers, Octobre 2011.
écrit par Laetitia Bongard.


Page 18 du Journal des arts et métiers jam – octobre 2011 archives)

Success STory – Sortie de l’Institut de recherche Idiap de Martigny, Klewel est un exemple de start-up au succès grandissant et prometteur. Son mérite : avoir mis au point une solution complète de webcasting.

La solution Klewel permet une diffusion sur le web du contenu audio et visuel d’événements comme des conférences ou des séminaires.

Combien de fois un conférencier ne s’est-il pas entendu demander à la fin d’une conférence : « Je peux avoir vos slides ? » Face à cette question fréquemment posée, l’ingénieur Maël Guillemot a eu envie de trouver une solution pour y remédier. Alors qu’il collaborait à l’Institut de recherche Idiap de Martigny, le chercheur a planché pendant trois ans sur un moyen de numériser et de diffuser sur le web des données provenant de diverses sources en temps réel. Soutenu par deux autres chercheurs de l’institut, Alessandro Vinciarelli et Jean-Marc Odobez, Maël Guillemot a profité de « briques technologiques » posées par l’institut pour développer une solution qui marie l’audiovisuel, l’événementiel et le web. Ce produit s’appelle Klewel et a donné son nom à l’entreprise fondée en 2007.

n’importe où, n’importe quand

Klewel répond à la volonté d’assurer la pérennité et la visibilité d’événements. Elle permet d’enregistrer et de diffuser en ligne simultanément des présentations orales et visuelles faites à l’occasion de séminaires, conférences ou autres manifestations. Klewel permet à ses utilisateurs d’accéder au son, à l’image ainsi qu’au support de l’orateur, sans limite de temps ni d’espace. Une innovation tournée vers l’avenir et destinée à simplifier la vie, conformément à l’esprit véhiculé par l’institut Idiap (lire encadré).
«La société est née et a grandi sur la base de la compréhension des besoins des clients », relève Maël Guillemot, fondateur et CEO de Klewell SA. Chaque événement peut être visionné ou téléchargé n’importe où et depuis n’importe quel support (téléphone portable et tablettes y compris), à condition d’avoir une connexion Internet. Autre aspect intéressant : les utilisateurs peuvent retrouver le texte ou une séquence vidéo qui les intéressent grâce à un système de recherche basé sur un logiciel de reconnaissance vocale. C’est ce qui constitue d’ailleurs l’une des spécificités de Klewel.

Dans la cour des grands

Bien qu’elle se situe encore au stade de démarrage, la jeune pousse est promise à un bel avenir. Parmi ses clients prestigieux figurent l’UNICEF, Nestlé, l’EPFL, les centres de Congrès de Montreux et Genève et d’autres organismes renommés comme l’Association for computing machinery (ACM) ou l’Association internationale pour le développement durable (WBCSD). Commercialisée de San Francisco à Shangai, la solution Klewel a obtenu le label européen d’e-excellence au forum international du CeBit et a été retenue comme finaliste pour l’Innovation Award 2010 remis par l’Association internationale des palais de congrès. Elle a récemment présenté son produit au salon international de l’audiovisuel IBC à Amsterdam, le plus important du genre en Europe. Mais cette « success story » n’aurait pu être possible sans le soutien logistique de l’Idiap et de The Ark, la Fondation pour l’innovation en Valais. Bien que volant de ses propres ailes, la société bénéficie toujours de l’encadrement de ces deux structures qui encouragent l’innovation et les intègrent à un réseau d’entreprises.

Aussi pour les PMe
Contrairement aux apparences, la solution Klewel ne suscite pas uniquement l’intérêt des grands organismes ou d’importantes multinationales. « Nous travaillons également avec des PME, des agences audio-visuelles notamment ou des entreprises actives dans l’événementiel », nuance Maël Guillemot. Pour une conférence de deux heures, il faut compter 2500 fr., à savoir 1500 fr. pour le service d’installation et 500 fr. par heure effective. Ce tarif horaire peut être réduit en fonction de la durée de la manifestation. La station Klewel est installée par une personne formée par la société et son utilisation garantie « simple et intuitive ». Un investissement qui mérite d’être pris en considération par toute entreprise désireuse d’offrir une prestation attractive à ses clients, d’informer ou de former ses collaborateurs à distance.
Laetitia Bongard

www.klewel.com

l’iDiAP De MArTigny

Un institut au service du bien-être des hommes

L’institut de recherche Idiap de Martigny est né de la vision d’un humaniste italien, Angelo Dalle Molle (1908–2002), qui pensait que la machine devait être utilisée pour améliorer le bien-être de l’homme, et non pas pour le rendre esclave des technologies ou dégrader son environnement. Fondé il y a tout juste vingt ans, l’institut s’est donné pour mission de s’engager pour un progrès scientifique au service du bien-êtrevdes hommes. La communication homme-machine et la communication entre les hommes facilitée avec l’aide de la machine se situent au cœur des activités de l’Idiap. Elle occupe aujourd’hui une centaine de collaborateurs, réunissant près de trente nationalités. Elle peut compter sur un budget annuel d’environ 9 millions de francs. L’incubateur The Ark (Fondation pour l’innovation en Valais) a permis à l’Idiap de faire éclore de nombreuses start-up, à l’image de la société Klewel.

www.idiap.ch

No Comments

Post A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.