Klewel | Que nous apprend un Prix Nobel de Chimie de passage à la Foire du Valais?
At Klewel we love to help you save the knowledge and gain more visibility by webcasting your events online.
Klewel, Triskel, webcasting, platform webcast, filming, record, capture, publish, webinar, online audio, video, presentation, slides, PPT, PowerPoint, synchronize, prezzi, PDF, projection, projector, VGA, DVI event, congress, conference, seminar, symposium, lecture, session, talk, meeting, congress center, room, hotel, ballroom knowledge management, sharing, visibility, communication search, browse, engine, API, share, embed, integrate, website corporate communication, marketing, strategy, sales international, world, association, enterprise, PCO professional conference organizer, DMC destination management company ICCA MPI MSI meeting support institute education, training, blended learning, MOOCs, live streaming, SDI, YouTube, vimeo, broadcast, processing, TED OCR optical character recognition, ASR automatic speech recognition, Recommendation Access, content, multimedia, rich media, interactive, innovation, technology, service, product Swiss, Geneva
10806
single,single-post,postid-10806,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.6.12,vc_responsive
 

Blog

jacques-dubochet-nouvelliste

Que nous apprend un Prix Nobel de Chimie de passage à la Foire du Valais?

  |   Highlight   |   No comment

Nous sommes à la Foire du Valais, durant le Rendez-vous de la formation présenté par le Service de l’enseignement et le service de la formation professionnelle du Valais devant un parterre de quelques centaines d’enseignants valaisans.

fvs2019-journee-formation

Jacques Dubochet est alors au pupitre pour parler de son parcours qui l’a amené au Prix Nobel de Chimie. Retrouvez l’intégralité de sa présentation en ligne, disponible gratuitement pour tous comme tous les contenus Klewel disponibles sur notre portail.

1:17s, 3ème diapo: Jacques Dubochet commence par décrire son enfance en Valais. Il est dyslexique. À l’école, il est plutôt mauvais élève. Puis il y a un premier déclic avec un prof de travaux manuels quand il est en pension, un prof qui l’aide à construire son premier télescope (diapo 4).

telescope

Il ajoute qu’il y a là quelque chose de fondamental au niveau de l’éducation (à 4:17s):

« Pour réussir dans la vie, il faut être bon à quelque chose. Il faut être fier de quelque chose. Par exemple il faut être très bon à danser les claquettes ou bien n’importe, qu’importe, mais d’avoir l’impression d’être bon à quelque chose. Et quand on se sent bon, et ça peut être un tout petit truc, pouvoir se dire là je suis bon, ça aide énormément au développement de l’enfant ». Ça permet ainsi de prendre confiance en soi, gagner en assurance et avancer.

Et selon lui, « ça devrait être le rôle de l’école de donner quelque part cette impression qu’il est bon. Si un enfant sort de l’école en se disant ‘moi je suis con partout’, alors il est foutu. C’est le rôle de l’école de ne pas laisser un enfant partir dans cet état. »

De téléscope, il est passé au microscope. Depuis tout jeune, Jacques Dubochet a toujours eu besoin de comprendre (à 5:19s), c’est probablement génétique, dit-il, pour ne pas avoir peur, un besoin de comprendre les choses.

Le problème sur lequel il a travaillé (à 6:11s): « Regarder les objets dans un microscope électronique, il y a un problème. Car il doit fonctionner sous vide, et sous vide l’eau s’évapore or en biologie, tel que l’humain, on est principalement fait d’eau.

(13:19s)« Le graal en tant que chercheur c’est de faire des observations puis de découvrir une totale surprise, avec beaucoup de chance. » ça fait penser aux propos d’Hervé Bourlard sur les aléas de la recherche, dans son TedX Martigny 2015, qui indique que la moitié des grandes découvertes de ces 2000 dernières années sont le fruit du hasard, en mentionnant la biographie de Magellan par Stéphane Zweig.

Capture d’écran 2019-10-21 à 21.46.40

(16:25s) « Quand on voit des atomes, ça devient de la chimie et plus seulement de la biologie« .

Une molécule composée ici de 200’000 atomes, représentée en 3D à partir de milliers de clichés au microscope électronique pour exactement positionner chaque atome.

atomes

En seconde partie de présentation, il aborde un problème de sociologie: « Dans la vie, il y a des moments cruciaux », dit-il, « des moments où la vie change ». C’est pas les « 350’000 balles » du Prix Nobel qui font changer la vie.

nobel

Un des moments importants pour lui a été de préparer ce qu’il allait raconter à Stockholm. Voici un des messages qu’il a souhaité porter:

(18:48s) »Le savoir: nous sommes extrêmement bons pour créer du savoir. Mais nous sommes misérables pour l’utiliser pour le bien être dans notre société. » Il prend l’exemple de l’argent que rapporte la vente de médicaments à partir des recherches dans le secteur médical.

(20:08s) « Le savoir devrait être un bien public! »

(21:00s) « Notre environnement qui se déglingue, parlons climat. »

co2

« Faire prendre conscience du climat est vital pour nous tous. »

« Les données scientifiques sont très claires, il faut arrêter de brûler du carbone » (slide 28).

Selon lui, le Valais est sur la bonne voie avec l’usage des transport public autonome, sans émission de CO2 (slide 34). Le Valais a une superbe carte à jouer au niveau de l’énergie grâce au solaire, alors que le rendez-vous de l’énergie, lui, se concentre beaucoup sur l’hydraulique. Une question-remarque du public à 48:57s a été posée dans ce sens durant la table ronde du rendez-vous de l’énergie.

Slide 33, un brin d’optimisme: « Les choses peuvent changer très vite ». Il a trouvé « une atmosphère conquérante à Bern pour la marche pour le climat du 28 septembre 2019″ (slide 42), ce qui conclut son intervention.

 

Plus d’infos:

  1. Le blog de Jacques Dubochet.
  2. Article de fond du journal Le Temps à propos de Jacques Dubochet.
  3. Son CV en anglais dont il parle durant la table ronde.

Le rendez-vous de la formation s’est poursuivi avec une table ronde, avec Christophe Darbellay, Jacques Dubochet, Théo Gmür, Gérard Clivaz, Laurence Lonfat, animée par Romaine Jean:

Capture d’écran 2019-10-22 à 08.45.19

Le thème des discussions était le suivant. Grâce à l’avancée des neurosciences et aux attentes individualisées des parents mis sous pression par une société très exigeante, l’école valaisanne relève le défi de la prise en charge des élèves à besoins particuliers au sein des classes ordinaires. Développer le potentiel maximal de chaque individu sans baisser les exigences, aider sans trop individualiser ou stigmatiser sont de véritables défis au quotidien. Dans ce contexte, les Services de l’enseignement, de la formation professionnelle et des hautes écoles de l’Etat du Valais proposent une conférence et une table ronde sur le thème des personnes hors de la norme scolaire et l’ayant largement dépassée dans leur domaine.

Les rendez-vous thématiques de la Foire du Valais ont été mis en valeur par Klewel. Retrouvez les autres rendez-vous ainsi que les éditions des années passées sur le portail de conférences publiques de Klewel:

  1. Le Rendez-vous Economique
  2. Le Rendez-vous de la Culture
  3. Le Rendez-vous de l’Energie
  4. Rendez-vous du Tourisme

Les trois piliers du succès de la Foire du Valais selon David Genolet, directeur de la Foire du Valais, propos recueilli sur Forum RTS:

  • Le maintien une activité commerciale très forte, c’est la base, on amène des clients intéressants aux exposants telles des communes vaudoises et fribourgeoises invitées chaque année, des offres super prix uniquement disponibles à la Foire du Valais.
  • Une plateforme de rencontre avec plus de 80 conférences ou réunions, 13 rendez-vous thématiques, ça réunit les acteurs du monde politique, économique, culturel, social, sportif.
  • Un côté festif, animations, exposition culturelle.

 

Si vous aussi, vous souhaitez mettre en valeur votre prochain événement de type conférence, n’hésitez pas à nous contacter au +41277224342 et faire appel à nos services Klewel. Nous sommes actifs depuis 12 années dans plus de 40 pays.

No Comments

Post A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.